Accueil > Découvrir Lusignan > Environnement et Cadre de vie

Environnement et Cadre de vie

Accueillir et protéger les oiseaux à Lusignan

La commune de Lusignan présente un réel intérêt ornithologique


Voici quelques chiffres permettant d’avoir un aperçu de son avifaune :(Source : LPO Vienne)

- 117 espèces ont pu être observées de façon plus ou moins régulière lors de prospections réalisées par la LPO.

- 94 espèces se reproduisent sur le territoire communal.

- 15 espèces sont inscrites dans l’annexe 1 de la directive européenne relative à la conservation des oiseaux sauvages dans l’Union européenne.

- 22 espèces sont inscrites sur la liste rouge des oiseaux de France :
* 3 sont considérées comme « vulnérables : Faucon émerillon, Chevalier guignette, Grue cendrée ;
* 14 sont considérées comme « en diminution » : Bécasse des bois, Chevêche d’Athéna, Cochevis huppé, Effraie des clochers, Fuligule milouin, Hirondelle rustique, Huppe fasciée, Œdicnème criard, Perdrix rouge, Pie-grièche écorcheur, Tarier des prés, Torcol foumilier, Tourterelle des bois, Vanneau huppé.
* 4 sont considérées comme « rares » : Cigogne blanche, Circaète Jean-le-Blanc, Tarin des aulnes, Oie cendrée.



Le Torcol fourmilier, de la famille des Pics, a été observé comme nicheur à Lusignan, une des rares localités de la Vienne où l’espèce est connue.
Ces données sont le reflet d’une avifaune diversifiée, qui utilise de façon plus ou moins régulière les différents milieux présents sur la commune.



Toutes les espèces d’oiseaux observées à Lusignan méritent une attention particulière des habitants de la commune. Chacun peu à son niveau, participer à la préservation de ce patrimoine naturel, en étant vigilant aux techniques d’entretien de son jardin par exemple.



Pour en savoir plus, contactez la LPO Vienne : http://vienne.lpo.fr



Pour favoriser l’accueil des oiseaux


- Les pierres


Divers bâtiments et édifices sont depuis longtemps mis à profit par les oiseaux.
Ces constructions d’origine humaine sont principalement utilisées comme sites de nidification. Pour les oiseaux, une église n’est autre qu’un « gros rocher » au même titre qu’un château, un pont, une ruine…
L’accueil des oiseaux est toutefois conditionné par la présence d’éléments indispensables : des trous, des fissures, des cavités diverses, des combles inutilisés et accessibles, etc…



La disparition de bon nombre de sites naturels de nidification a rendu certaines espèces particulièrement dépendantes des constructions humaines.
Ainsi, partout où l’on trouve des constructions humaines, de petits aménagements en faveur de l’avifaune sont possibles et la plupart du temps simples et peu onéreux. La prise d’initiative est à la portée de tous, pour veiller à la conservation des « vieilles pierres » et rendre les constructions modernes plus accueillantes.



- Les parcs, jardins et espaces boisés


Au cœur de la ville, les espaces verts sont de véritables oasis de verdure qui s’inscrivent dans un réseau parfois vaste, principalement constitué par les jardins des particuliers.
Ces espaces sont utilisés pour la nidification, mais aussi pour l’alimentation.



Les traitements classiques appliqués à la plupart de ces lieux limitent malheureusement l’accueil des oiseaux. Il faudrait appliquer une gestion écologique des espaces verts qui consiste à les entretenir selon leur nature et leur situation : topographique, géologique, environnementale. L’objectif est de trouver un équilibre entre le confort paysager, les contraintes techniques, économiques et les besoins écologiques des espèces.



Dans ce cadre, le site du Foyer-Résidence du Val de Vonne bénéficie du label
« Refuge LPO Jardin d’oiseaux – Formule Excellence »
Une illustration de la prise en compte de l’oiseau et de la nature dans la gestion globale des espaces collectifs de la ville de Lusignan.



Pour favoriser l’alimentation des oiseaux, deux orientations sont à privilégier :
* La plantation d’arbres et arbustes à baies consommables par les oiseaux.
Les espèces à privilégier sont des espèces indigènes afin de conserver la notion d’identité territoriale et le caractère rural aux aménagements réalisés. Rappelons que la conservation des arbres morts est une source alimentaire naturelle très conséquente pour le nombre d’oiseaux.
* Une bonne gestion des zones herbeuses.



Afin de permettre à de nombreuses plantes de fleurir, la coupe de la végétation herbacée devrait se faire le moins souvent possible (une fois toutes les 3 semaines) et le plus haut possible (8 cm).



- L’eau


L’eau est un élément indispensable pour les oiseaux. Elle leur permet de s’abreuver et de nettoyer leur plumage. Les oiseaux boivent beaucoup et se baignent quotidiennement, même en hiver !
Les points d’eau (étangs, mares) sont devenus rares dans nos campagnes (assainissement, comblement, ..).



Il peut être aussi aisé d’offrir aux oiseaux des points d’eau artificiels (des vasques par exemple) qui puissent les satisfaire, à condition qu’ils aient des pentes douces, des bords et fonds rugueux, et des perchoirs à proximité.



Nos rivières sont très nécessaires aux oiseaux. Pour les préserver, leur bon état biologique passe par une gestion adaptée en faveur de la faune et de la flore, mais aussi par une fréquentation humaine respectueuse du milieu naturel.



- Les haies tout au long des chemins


La commune de Lusignan est riche en chemins qui permettent aux promeneurs de découvrir les richesses naturelles, paysagères et architecturales locales, et de nombreux oiseaux peuvent y être observés.



Les haies qui existent encore sont de véritables trésors biologiques. Elles abritent de nombreuses espèces animales liées au bocage et remplissent de multiples fonctions, en particulier la protection des cultures.
Les réseaux de haies constituent des corridors biologiques utilisés par de nombreuses espèces animales lors de leurs déplacements.



Il faut malheureusement noter que des espèces dites patrimoniales disparaissent des zones agricoles avec la destruction des haies.
C’est pourquoi il devient indispensable de réaliser de nouvelles plantations qui permettront d’augmenter considérablement la richesse avifaunistique sans véritablement modifier les pratiques agricoles.
Ces actions permettront d’augmenter la biodiversité, de conserver et restaurer un paysage traditionnel et de favoriser les déplacements de faune.



Source : Plan d ‘Aménagement Nature de Lusignan – LPO Vienne (Octobre 2004)

Liens Description

 
 
Mairie de Lusignan - Place du 8 mai 1945 - 86600 LUSIGNAN - Tel. : 05.49.43.31.48 - mairie@lusignan.fr Informations légales